Désolés pour le dérangement… Nous essayons de sauver notre avenir !

A l’aube de la COP24, être jeune et optimiste face à son avenir paraît difficile. Entre, d’un côté, la nécessité d’agir et d’exiger la justice climatique et, de l’autre, un profond désespoir face aux changements climatiques, il peut être difficile d’envisager son avenir sereinement. Un comble quand on a entre 3 et 30 ans en 2018 ! Finalement, les enjeux climatiques, comme Obélix avec la potion magique, on est tombé dedans quand on était petit.

Cela fait déjà 24 ans que se tiennent les COP (Conference of the parties) rassemblant les différents États et ayant pour objectif de lutter contre le réchauffement climatique. Lors de ces réunions, les pays engrangent parfois des accords en vue de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et enrayer le réchauffement de la planète. Vingt-quatre ans ! C’est long, non ?! Et pourtant, force est de constater que, depuis plus de vingt ans, nos différents gouvernements n’ont pas changé drastiquement de cap pour respecter les accords. Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a démontré, dans un récent rapport que, en 2017-2018, nous avons déjà atteint un degré d’augmentation de la température planétaire par rapport à l’ère préindustrielle (il y a 150 ans). En signant les accords de Paris, les pays européens se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effets de serre de 80 à 95 % d’ici 2050 par rapport à 1990. L’objectif visé est 1,5ºC. Le dernier rapport du GIEC démontre également que, même si les États respectent leurs engagements pris à la COP21 (ce qui n’est pas le cas de la majorité des pays), la planète se réchaufferait de trois degrés d’ici la fin du siècle. Ces hausses auront des conséquences dramatiques sur la planète.

Canicules, inondations, sécheresses, cyclones, raréfaction de l’eau potable, chaleurs extrêmes, réfugiés climatiques… Ces manifestations majeures et leurs conséquences ne nous apparaissent pas comme des perspectives très réjouissantes.

N’oublions pas que 2050, c’est déjà demain ! Nous, les 3-30 ans en 2018, nous aurons entre 35 et 62 ans en 2050, soit la fleur de l’âge pour les plus jeunes et pas encore l’âge de la retraite pour les plus vieux d’entre nous. Et que dire de nos futurs enfants ? Souhaitons-nous leur léguer ces situations désastreuses et cette planète en crise ? Et ce, parce que nous n’avons pas eu le courage de prendre des décisions ambitieuses et nécessaires pour sauver notre planète ou, en somme, notre habitat ?

L’urgence climatique est là, nous ne pouvons plus nous permettre d’attendre !

Alors, aujourd’hui, nous, jeunes et représentant∙e∙s d’associations de jeunesse, avons décidé de nous mobiliser pour exiger un changement de cap radical et le respect de l’accord de Paris pour les jeunes, pour leur avenir. Nous serons présents à la marche « Claim the Climate » ce 2 décembre dans les rues de Bruxelles sous la bannière « Save our Planet – Save our Future » pour exiger la justice climatique et une politique ambitieuse à tous les niveaux de pouvoir en Belgique. Désolés du dérangement, Mesdames et Messieurs les Ministres et représentant∙e∙s de gouvernements, mais nous essayons de sauver notre avenir !

*Signataires : La Fédération Nationale du Patro (FNP), Les Scouts, Les Guides Catholiques de Belgique (GCB), Les Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP), Les Faucons Rouges, Le Conseil de la Jeunesse Catholique (CJC), La Fédération des Maisons de Jeunes (FMJ), Jeunes & Libres (fédération des organisations de jeunesse libérales), ProjeuneS, Fédération des Centres de Jeunes en Milieu Populaire (F.C.J.M.P.), Centre d’information et de documentation pour jeunes (CIDJ), Coordination de Centres de Rencontres et d’Hébergement (Coordination-CRH), Les Auberges de Jeunesse asbl, Les Gites d’Étapes (CTBJ), La Confédération des Organisations de jeunesse (COJ), Service d’Information sur les Etudes et les Professions (SIEP), Relie-f asbl, Comac, Jeunes MR, Défi-Jeunes, Ecolo-J, Fédération des Etudiants Francophones (FEF), Jeunes CSC, Animagique asbl, Jeunesse et Santé (J&S), Le Conseil de la Jeunesse de la Communauté Française (CJCF), Le collectif MJ Verte, La FUCID, Empreintes asbl, Musée du Capitalisme (MK), Service d’Information et d’animation des jeunes (SIAJ), Oxyjeunes, Action Média Jeunes (ACMJ), Centre d’Organisation et d’Animation de Loisirs Actifs (Coala), Jeune et Citoyen (JEC), Comité des Elèves Francophones (CEF), Résonance asbl, Latitude Jeunes, Compagnons Bâtisseurs asbl (CB), Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie (CNAPD), Conseil Jeunesse Développement (CJD), Indications asbl, Jeunes et Nature, Sida’SOS, Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active (CEMEA), Quinoa, Service Protestant de la Jeunesse (SPJ), Académie Citoyenne Bao-Jeunesse (BAO-J), Bas les Masques (BLM), Arc-en-Ciel asbl.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *